Planète Rhône

Le journal des vins de la Vallée du Rhône

Le vin, votre complice dans la sphère artistique.

Étiquettes sobres ou colorées, cuvées fruitées ou corsées : le vin adopte les codes artistiques toute l'année pour un florilège de séduction auprès des consommateurs.


Étiquettes sobres ou colorées, cuvées fruitées ou corsées : le vin adopte les codes artistiques toute l'année pour un florilège de séduction auprès des consommateurs. Et vous, quels vins décorent votre cave ? En quête d'inspirations ? Ici et maintenant, en Vallée du Rhône, le vin se fait complice des plus beaux événements estivaux qui scintillent dans ce terroir de festivals. Chant lyrique, danse, humour et correspondance... tous les goûts sont dans la culture !

 

Gigondas, gastronomie et gammes : le trio de deux soirées épicuriennes.

Les 4 et 9 août prochains, venez célébrer la 20e édition des Soirées lyriques à Gigondas. Comment ? Grâce à « L’Opéra gourmand ». Kézako ? Avant la représentation prévue le premier et le dernier jour du festival d’art lyrique, vous vous délecterez des vins de l’appellation accompagnés de plats du restaurant L’Oustalet (qui est, d'après nous, pas loin de sa première étoile Michelin… à suivre !). Après ces mises en bouches, les sens en éveil apprécieront le récital avec la soprano avignonnaise Julie Fuchs, « révélation lyrique » des Victoires de la musique 2012 (dimanche 4 août). Le dimanche suivant (11 août), place au spectacle Così fan tutte ou l’École des amants, d’après Wolfgang A. Mozart.

 

Une cuvée « Les Chorégies » par la Maison Ogier, férue d'art lyrique.

Battant au rythme des terroirs rhodaniens, le cœur de la Maison Ogier bat aussi au rythme de l’art lyrique depuis qu'elle est devenue partenaire privilégiée des Chorégies d’Orange en 2000. Savez-vous que c'est le plus ancien festival lyrique de France ? Avec dix mille spectateurs par représentation dans cet amphithéâtre à ciel ouvert, le cru 2013 des Chorégies affiche Verdi et Wagner comme repères musicaux. En ouverture, le théâtre antique et son célèbre « mur » verront débarquer le Vaisseau fantôme du compositeur allemand. La Maison Ogier conviera soixante clients privilégiés accueillis autour d’un cocktail dînatoire servi dans ses jardins. Pour l'occasion, dans les caves d'Ogier, un musicologue présentera l'opéra à suivre au milieu des grands foudres. Férue et passionnée, la Maison Ogier a élaboré une cuvée « Les Chorégies » à partir de Grenaches centenaires.

 

Antiquité à la source à Vaison-la-Romaine. 

Les amateurs de danse en tout genre et de tous poils se donnent rendez-vous à Vaison, capitale dansante du haut Vaucluse ! Du 13 au 28 juillet, le festival Vaison danses fête l'âge de la majorité… et de l'insouciance ! dix-huit ans : l'âge de tous les possibles, des prises de risques. Clin d'œil à son histoire antique, la sélection des vins servis lors des réceptions est produite par les vignerons de la cave locale « La  Romaine » : 280 vignerons réunis autour d'un bassin de production de plus de 1 400 hectares de vignes entre Vaucluse et Drôme.

 

Le plaisir d’un temps retrouvé à Grignan.

Le Festival de la correspondance de Grignan célèbre l’art épistolaire du 2 au 7 juillet dans ce village de la Drôme provençale où la Marquise de Sévigné passa les dernières années de sa vie. À l’heure des textos et courriels reçus instantanément, c’est l’occasion de retrouver un temps perdu : celui de l’attente et de la joie d’une réponse éventuelle ! Un dialogue entre passé et présent que les vins de Grignan-les-Adhémar symbolisent parfaitement : « Grignan-les-Adhémar a pris corps ! », confie Henri Bour, président des vignerons, alors que cette nouvelle appellation remplace les Coteaux du Tricastin depuis bientôt trois ans maintenant. Blanc, rosé ou rouge : la (re)découverte du terroir s’impose ici aussi.

 

Cap sur les crus septentrionaux pour les fous du rire.

En remontant la Vallée du Rhône, passé Valence, les collines forment une terre propice à la culture de la Syrah. C’est sur ce terroir du cru Saint-Joseph que la 25e édition du Festival des humoristes invite des comiques – révélations ou aguerris – du 21 août au 1er septembre à Tournon-sur-Rhône (Ardèche) et Tain-l’Hermitage (Drôme). Cette vague de rires déborde dans d'autres communes alentour, là où est produit le Saint-Joseph. Après le trépidant Christian Varini l’an dernier, qui recevra cette année le prix attribué par les vignerons de Saint-Jo’ ?