Planète Rhône

Le journal des vins de la Vallée du Rhône

Le vin rouge : un puissant antioxydant !

Resvératrol et polyphénol agissent en notre faveur


De nombreuses études ont montré les effets bénéfiques d’une consommation raisonnée de vin rouge. Les constituants du vin rouge auraient un effet au niveau cardio-vasculaire. Avec le regain d’intérêt autour de l’alimentation comme facteur principal pour lutter contre l’oxydation du corps, le vin revient sur le devant de la scène.

L’oxydation des cellules est responsable du vieillissement prématuré et aussi de certaines maladies comme les cancers. Certains aliments, tout comme le sport, qui permettent de ralentir le processus d’oxydation sont bons à intégrer dans notre quotidien. Le vin rouge est un de ces aliments antioxydants.

 

Resvératrols et polyphénols

C’est le resvératrol contenu dans la vigne et les polyphénols dans les tanins qui sont les antioxydants du vin. Évidemment, les bienfaits sont valables dans le cadre d’une consommation saine, à savoir 1 à 2 verres par jour. Au-delà de ces doses, les effets bienfaisants ne sont pas décuplés par une consommation accrue, au contraire, la consommation excessive de vin entraîne des effets négatifs sur la santé.

"Le vin rouge contient de nombreux polyphénols, dont le fameux resvératrol. Ces polyphénols étant extraits par fermentation, leur concentration est plus importante dans le vin que dans le jus de raisin. Comme ils proviennent de la peau et des pépins de raisin, ils sont beaucoup moins présents dans le vin blanc. La conservation du vin - qui est protégé de l’oxygène - permet d’éviter leur oxydation rapide (ce qui n’est pas le cas des raisins secs, qui ont perdu leurs polyphénols) » écrit David Servan Schreiber dans son livre Anticancer (2007, éditions Robert Laffont.). « Le resvératrol agit sur les gènes connus pour protéger les cellules saines du vieillissement. Il a aussi la capacité de ralentir les trois étapes de l’évolution du cancer - initiation, promotion et progression. Ces résultats sont observés avec des concentrations comparables à celles obtenues par la consommation d’un verre de vin rouge par jour.”


L’éternel retour au régime méditerranéen

Finalement, lorsque l’on parle d’alimentation saine et antioxydante, nous revenons toujours au fameux régime méditerranéen dans lequel le vin rouge a depuis toujours une place centrale. Il accompagne les bons poissons plein d’omégas 3, les fruits et légumes gorgés de soleil, l’huile d’olive, et tout cela crée un menu non seulement divin au goût mais excellent pour la santé. Que demander de mieux ?

 

Pour aller plus loin

 Vin et Société a répertorié plus de 1000 études sur le thème de la santé et du vin qui permettent de faire ressortir des consensus scientifiques à ce sujet. La consommation de vin aurait des effets positifs à différents niveaux. Tous les résultats de ces travaux sont disponibles ici.

Crédits photos : igorr1