Planète Rhône

Le journal des vins de la Vallée du Rhône

Le monde du vin à l’heure de la parité

Qu'on se le dise, le monde du vin n'est désormais plus réservé aux hommes. Dans un milieu réputé très masculin, les femmes ont pris de la bouteille.


Stop aux idées reçues

Aujourd'hui, plus de 65% des achats de vin en France sont effectués par des femmes. Cependant, plusieurs clichés persistent. Parmi les préjugés les plus courants, les femmes préfèreraient le vin blanc. Une étude menée par My Vitibox indique le contraire, puisque 64% des françaises interrogées préfèrent un verre de vin rouge pour accompagner leur repas. Les goûts des femmes sont - à quelques détails près -, très proches de ceux des hommes, avec des préférences pour les vins aux tannins souples et au goût boisé discret. 

La profession évolue

Depuis quelques années, l’univers viticole se féminise et voit naître de nombreuses ambassadrices : “aujourd’hui pas moins de 30% des chefs d’exploitations sont des femmes “ soutient Marianne Kramaric, représentante de l’association Femmes Vignes Rhône. On retrouve les mêmes chiffres en ce qui concerne les oenologues et les sommelières. Les promotions d’oenologie, quant à elles, accueillent aujourd’hui environ 50 % de femmes. Ce formidable développement de la parité permet notamment une nouvelle approche de la dégustation, les femmes et les hommes alliant leur sensibilité respective pour créer de nouveaux vins.

Des actrices incontournables

Dans la Vallée du Rhône, l’association Femmes Vignes Rhône créée il y a 10 ans à l’initiative d’Inter-Rhône, et aujourd’hui présidée par Françoise Roumieux, “s’attache à promouvoir le métier de vigneron au féminin dans un environnement traditionnellement masculin”. Cette association dynamique, basée sur le principe de l’entraide, regroupe des professionnelles de tout horizon, âge et origine. Parmi leurs actions, “L’Apéro-Vin” consiste à rendre accessible au grand public le vin, dans des lieux conviviaux, à l’heure de l’apéritif. C’est avec une approche simple et chaleureuse du vin que ces femmes entendent développer la communication et la diffusion des appellations de la Vallée du Rhône. Marianne Kramaric nous confie d’ailleurs que “de plus en plus d’importateurs de vin se tournent vers des vins produits par des femmes qui sont souvent perçus comme plus élégants et plus fins”.

Où les rencontrer ?

Vous pourrez retrouver douze d’entre elles, le 18 avril prochain, pour la 4ème édition du Sacre du Printemps au Domaine d’Almeran, lors d’une journée dégustation et découverte du vin. Le 18 mai, ce sont les Folies Bergères qu’elles investiront lors d’une journée de dégustation et d’échange autour du vin. Réunissant une centaine de productrices venues de toute la France et huit associations de femmes vigneronnes, la journée sera l’occasion d’échanger sur les problématiques liées à chaque région et ses spécificités.

Crédits photo: © Aleksandar Bunevski