Planète Rhône

Le journal des vins de la Vallée du Rhône

La saga de la Syrah

Un cépage originaire de la Vallée du Rhône


Quel succès! La Syrah fait aujourd’hui partie du top 4 sur le podium mondial des cépages rouges. Plantée aux quatre coins du monde, elle est très appréciée pour ses vins rouges de garde. Un concours mondial lui est même consacré, réunissant des vins de 26 pays*.

Longtemps, des légendes ont couru. Venait-elle de la ville de Shiraz en Perse, de Sicile?

Non, la Syrah vient de... la Vallée du Rhône! Ce cépage aujourd’hui roi dans son terroir d’origine, a un arbre généalogique, grâce aux analyses génétiques. Les tests ADN ont parlé.

Le père, appelé dureza, était d’Ardèche et la mère est connue sous le nom de mondeuse de Savoie.

La Syrah a la cote !

Jusqu’aux années 1970, la Syrah n’était plantée, en France, qu’en Vallée du Rhône septentrionale. Elle en est l’unique variété rouge à l’origine des crus de Côte Rôtie, Saint Joseph, Hermitage, Crozes Hermitage et Cornas. La France comptait alors moins de vignes de Syrah que l’Australie. Puis ce fut l’engouement. Afin d’améliorer la qualité et la longévité de leurs vins rouges, les professionnels du Sud (Vallée du Rhône méridionale, Gard et Hérault) ont choisi de planter davantage ce cépage, considéré comme améliorateur. Les surfaces ont été multipliées par dix en vingt ans!

En effet, la Syrah se révèle riche en anthocyanes, ces pigments qui donnent leur couleur rouge au vin. Sa couleur est intense. Elle apporte aussi une belle concentration en tanins, ce qui confère aux vins une plus longue garde. Violette, poivre, réglisse… la Syrah offre un bouquet d’arômes riche et reconnaissable.

Élaborer un grand vin de Syrah, pas si simple...

Les vins de Syrah de la Vallée du Rhône ont fait des émules. Ce sont de véritables références  de par le monde, qui inspirent des vins très variés: rouges, rosés, secs, doux, et même effervescents. Mais telle une star capricieuse, ce cépage exige certains égards. Un climat chaud, pour que ses raisins mûrissent suffisamment. Une taille ajustée des ceps de vigne, de sorte qu’ils ne produisent pas trop de raisins par rapport au feuillage. Ainsi, les sucres, la couleur et les tanins se concentrent dans les baies.

Enfin, la Syrah demande une vendange à date ciblée, car au-delà d’un seuil de maturité, le potentiel en arômes se dégrade... Une belle Syrah se mérite!

*Lors du dernier concours international “Syrah du Monde”, la France s’est démarquée par l’obtention de deux médailles d’or dans le Top 10.

Crédits photo: © Christophe Grilhé - Photothèque Inter Rhône