Planète Rhône

Le journal des vins de la Vallée du Rhône

En fin d’année, prenez des risques !

Surprenez vos papilles


Le dilemme commence au plus tard quand les illuminations de Noël s’installent dans les rues des villes et villages. La partie du cerveau des amateurs du vin dédiée à la cave commence son inventaire annuel. Son objectif est simple : il veut savoir quelles bouteilles ouvrir pour les fêtes ! Il dresse alors des listes et des priorités, essayant d’évaluer objectivement pour chacune des bouteilles gardées précieusement dans un endroit approprié, si son heure est venue ou pas. La tâche peut s’avérer fastidieuse et les neurones se perdent souvent entre les deux extrêmes du « trop de bouteilles à ouvrir » et du « trop de bouteilles à garder ».

C’est pour cela que je vous invite à prendre des risques cette année. Non pas en arrêtant de réfléchir, car la recherche du bon moment et du bon accompagnement font intégralement partie du plaisir que trouve l’amateur des saveurs dans le vin, mais en écoutant davantage votre cœur et vos « tripes ». Laissez parler vos envies ! Quand le cerveau hésite, le cœur connaît souvent la réponse, il en est en amour comme pour le vin…

Alors si vous avez envie de quelque chose de grand, procurer vous au moins un magnum ! Si vous avez soif d’extravagance, partez à la recherche d’un Grenache passerillé ou d’un vin vinifié en amphore. Si votre cœur a besoin d’être rassuré, tournez vous vers les grandes caves et domaines.

Mais dans tous les cas vous verrez qu’une « toute petite » prise de risque renferme souvent de belles surprises gustatives.

Bonne fin d’année !

Le Vin Parleur

Crédits photo : © Christophe Grilhe