Route des vins

Duché d'Uzès

L’AOP Duché d’Uzès, des contreforts des Cévennes à la Vallée du Rhône

L’histoire des vins du Duché d’Uzès remonte à plus de deux milles ans lorsque les Phéniciens et les Grecs introduisent la vigne dans notre région. Au XVe siècle, la vigne est cultivée sur les versants ensoleillés conquis sur la garrigue, dans des enclos ceints de murs en pierres sèches. Déjà à cette époque, il est fait mention de “Vins Nobles”. Racine, en séjour à Uzès, disait de ce vin “qu’il était le meilleur du Royaume”. Le vignoble a naturellement retrouvé, au fil du temps, les contours de l’ancien évêché. Perché sur son rocher, le Duché d’Uzès contemple ainsi, depuis des siècles, ces vignobles. Des rebords de la Vallée du Rhône jusqu’au portes des Cévennes, un territoire bien vaste mais où chaque parcelle a été minutieusement sélectionnée. La géologie fait apparaître des formations variées telles que le grès, les marnes, les galets, les alluvions anciennes, les calcaires durs… Ces formations se répètent dans le paysage pour composer cette mosaïque de sols qui fait la force du Vignoble du Duché d’Uzès. Depuis plus de 20 ans, les viticulteurs de l’Uzège ont œuvré pour faire reconnaître leurs terroirs et leurs vins. Un chemin long, parsemé d’embûches et d’obstacles, fait d’espoir et de déception, qu’ils ont su franchir tout au long de ces années. C’est en juillet 2013 que le décret officialisant l’AOC Duché d’Uzès parait.

}