Tavel

Attention, exception ! Les vins de Tavel sont tous des rosés... L’AOC est donc la seule appellation rhodanienne à ne faire que du vin rosé.

  1. Attirant, Tavel se pare de milliers de tonalités de rose pour séduire et captiver les sens. Exceptionnelle luminosité, source d’inspiration gastronomique.
    Christophe Tassan

    Sommelier Ambassadeur du Rhône

    Mais quel rosé ! Le romancier Honoré de Balzac disait que c'est un des rares rosés que l'on puisse avantageusement laisser vieillir… La robe rosée de ces vins peut se décliner du saumoné au rose soutenu des rubis. Leur nez complexe de fruits rouges évolue vers des notes moelleuses de fruits à noyaux et d’amandes, tandis que leur bouche ample et ronde révèle une grande puissance aromatique, soutenue par des touches épicées.

    Cépages et saveurs




    Les raisins sont uniquement vinifiés en rosé. Les jus de goutte et de presse sont assemblés avant la fermentation. Un grand nombre de cépages est autorisé sur l’appellation et aucun cépage ne doit dépasser 60% de la superficie d’une exploitation. Toutefois, le Grenache sert de base à l’élaboration du Tavel. L’ensemble des cépages principaux est inférieure ou égale à 60% de l’encépagement.
    Les cépages secondaires, le cinsault, le Bourboulenc, la Clairette (rose et blanche), le mourvèdre, le Picpoul (noir, blanc, gris), la syrah, ont une proportion inférieure ou égale à 10% de l’encépagement. Plus rarement, sont utilisés le Carignan (noir et blanc) et le Calitor Noir.

    La robe rosée de ces vins peut se décliner du saumoné au rose soutenu des rubis. Leur nez complexe de fruits rouges évolue vers des notes moelleuses de fruits à noyaux et d’amandes, tandis que leur bouche ample et ronde révèle une grande puissance aromatique, soutenue par des touches épicées.

  2. Histoire

    La culture de la vigne dans la région remonte au V siècle avant JC. Implanté par les Grecs, le vignoble s’est développé avec les romains. Situé sur un important axe de communication entre l’oppidum de Roquemaure et Nîmes, Tavel se trouvait en position idéale pour se développer. Différents vestiges datant de cette période, tels que des fragments d’amphores décorées de grappes de raisin datant de cette période ont été retrouvés. Cependant, le nom de villa tavellis qui va devenir au fil des ans Tavel apparaît pour la première fois dans des écrits du XIII siècle.

    Au milieu du XIVe siècle, le pape Innocent VI, qui avait une prédilection particulière pour les vins de la rive droite du Rhône, fit venir pour la table pontificale ceux du Prieuré de Montézargues. Ce domaine viticole, qui existe toujours est situé au cœur de l'AOC Tavel. Après le retour des Papes à Rome et jusqu‘à la révolution, les vins de Tavel et de la région seront d’ailleurs exportés vers l’Italie. Dès 1737, un édit royal interdit l’ajout des vins étrangers dans la production de l’appellation et les vins de Tavel, ainsi que d’autres communes du Gard, pourront marquer leurs barriques du sigle C.d.R. (Côte du Rhône), posant là les prémisses des AOC.

    En 1902, les producteurs de vins de Tavel formèrent un syndicat de propriétaires-viticulteurs. Pour faire connaître et apprécier leurs vins rosés, les membres participèrent à différentes expositions nationales et internationales dont celles de Lyon, Marseille, Strasbourg et Liège. En 1927, à l'incitation du baron Pierre Le Roy de Boiseaumarié, Aimé Roudil, président du syndicat et quarante producteurs de Tavel engagent une action en justice auprès du tribunal civil du Gard afin de définir l'aire de production. Le décret définitif sera promulgué le 19 novembre 1937.


    Voir le cahier des charges de l'appellation (INAO)

    1937
    Création de l'AOC Tavel
  3. Geographie

    le vignoble est situé sur la commune de Tavel, dans le département du Gard sur la rive droite du Rhône

    Climat

    Climat d'influence méditerranéen, il subit une pluviométrie réduite, un ensoleillement de 2700 heures en moyenne par an, et un vent dominant, le mistral.

  4. Sols

    Le terroir viticole de Tavel est composé de quatre zones distinctes. Une zone alluvionnaire générée par le Rhône qui se retrouve sur les coteaux des AOC Lirac et Tavel sous la forme d'alluvions anciennes recouvrant les basses et moyennes terrasses. Une zone sableuse, ensuite, datant du pliocène moyen, dont les sables se retrouvent entre Tavel et Roquemaure. Une zone de calcaires marneux déposés au cours du barrémien inférieur qui forment le massif de Villeneuve les Avignon, Les Angles et Tavel. Enfin, une zone de calcaire du Barrémien supérieur à faciès urgonien qui compose le massif de Tavel-Rochefort du Gard. Ce sont essentiellement des calcaires cristallins (argileux et récifaux) et des calcaires graveleux (calcaires détritiques)

  5. Les chiffre de Tavel

    Superficie de
    production

    902 hectares

    Production totale
    en 2013

    33 731 hl

    Commercialisation

    38 817 hectolitres

    Exportation*

    24% export international

    Rendement
    moyen annuel

    37 hl/ha

    *Chiffres de l'exportation selon la dernière étude de flux

    Source : déclaration de récolte 2013