Muscat de Beaumes de Venise

Protégé par les Dentelles de Montmirail

Plantées sur des terrasses étroites, appelées restanques ou faysses, soutenues par des murets, les muscadières ont façonné le paysage de la région.

  1. Le Muscat de Beaumes-de-Venise est unique dans la Vallée du Rhône. Ce vin doux naturel de réputation mondiale a pourtant failli disparaître plusieurs fois au cours de l’histoire. Il doit sa renaissance à son terroir protégé par les Dentelles de Montmirail, favorable à la culture du muscat à petits grains, son cépage fétiche, et surtout au travail acharné de ses vignerons. Aujourd’hui, ils veillent jalousement sur la qualité de leurs vins, en joignant leur savoir-faire à la haute technicité de leur cave, pour préparer l’avenir.
    Plantées sur des terrasses étroites, appelées restanques ou faysses, soutenues par des murets, les muscadières ont façonné le paysage de la région. Ici, les anciens vergers disparus après le gel de 1956 ont laissé leur place au soleil à la vigne, qui tire de cette terre maigre les saveurs les plus puissantes … En blanc, les muscats de Beaumes-de-Venise sont dorés, avec des arômes de fleurs et de fruits exotiques, et une belle longueur en bouche. Composés d’assemblages de muscat à petits grains blancs et noirs, leur robe peut varier de l’ambre au rosé et aller jusqu’au pourpre.

    Cépages et saveurs




    L’encépagement est constitué exclusivement de muscat blanc et noir à petits grains. Les grappes sont récoltées manuellement par passages successifs en fonction de la maturité.
    Les raisins doivent avoir une richesse en sucre supérieure à 252 g/l.
    Le mutage doit être réalisé en cours de fermentation avec de l’alcool pur à 96 degrés alcoolique minimum, au moment où les moûts renferment 5 à 10% d’alcool. Les vins doivent contenir minimum 100g/l de sucre et titrer une richesse minimum en alcool acquis de 15%.

  2. Histoire

    Les traces d’occupation humaine à Beaumes-de-Venise remontent à la nuit des temps. Implantée ici par les colons grecs, la vigne s’y développe à l’époque gallo-romaine. Au 1er siècle, Pline l’Ancien mentionne dans son Histoire Naturelle l’existence du Muscat, ce vin gouleyant et fruité, cultivé depuis longtemps à Balme, qu’il avait surnommé “la vigne des abeilles”.

    Au XIVe siècle, le Pape Clément V, fin connaisseur fit planter une muscadière de 70 ha sur les coteaux de Beaumes-de-Venise. Pendant les guerres de religions, au cours de la Renaissance, le vignoble manqua de disparaître. Il a fallu attendre le XVIIIe siècle pour que la production retrouve sa renommée, chantée par Joseph Roumanille et Frédéric Mistral.
    Vers la fin du XIXe siècle, le phylloxéra détruit une nouvelle fois la plus grande partie du vignoble vauclusien. Après avoir été presque oublié, le Muscat de Beaumes-de-Venise connait un nouvel essor avec la reconstruction des vignobles au début du XXe siècle. L'AOC Vin Doux Naturel Muscat de Beaumes-de-Venise fût reconnue en 1945, avec effet rétroactif au millésime 1943.


    Voir le cahier des charges de l'appellation (INAO)

    1945
    Création de l'AOC Muscat de Beaumes de Venise
  3. Geographie

    le vignoble se situe sur le versant sud des Dentelles de Montmirail, sur les communes de Beaumes-de-Venise et d’Aubignan dans le département du Vaucluse.

    Climat

    Climat d'influence méditerranéen, chaud et sec avec un mistral tempéré par le massif des Dentelles de Montmirail.

  4. Sols

    Composés de ‘terre blonde’ issue de marne sableuse au sud et de sols argilo-calcaires au nord.

  5. Les chiffres de Muscat Beaumes de Venise

    Superficie de
    production

    472 hectares

    Production totale
    en 2013

    10 131 hl

    Couleurs

    • 1% Rouge
    • 94% Blanc
    • 5% Rosé

    Commercialisation

    10 268 hectolitres

    Exportation*

    17% export international

    Rendement
    moyen annuel

    20 hl/ha

    *Chiffres de l'exportation selon la dernière étude de flux

    Source : déclaration de récolte 2013

  6. Idée de recette originale : Muscat de Beaumes-de-Venise & Verrine de citron vert glacé

    Verrine de citron vert glacé, mascarpone, spéculos et fruits. La veille préparez le citron vert. Coupez le plus finement que possible. Déposez les tranches dans un récipient plat et couvrez les ...

    Gérard Vives Lire l'article