Grignan-les-Adhémar

Lieux d’histoire et de spiritualité

Installés parmi les champs de lavande, de thym ou les vergers d’oliviers, sur d’anciennes terres truffières, les vignobles s’imbibent d’arômes, distillés sous le soleil généreux de la 'Drôme provençale' …

  1. Les chênes verts et les pins sur fond de ciel bleu sont un écrin à la vigne. Grignan les Adhémar : Jardin secret où naît à chaque découverte un émerveillement, à chaque pause une rêverie.
    Christophe Tassan

    Sommelier Ambassadeur du Rhône

    Le terroir de l’AOC Grignan-les-Adhémar s'étend au sud de Montélimar sur les étendues de garrigues sur la rive gauche du Rhône. Installés parmi les champs de lavande, de thym ou les vergers d’oliviers, sur d’anciennes terres truffières, les vignobles s’imbibent d’arômes, distillés sous le soleil généreux de la Drôme provençale …

    La richesse de son patrimoine architectural ne fait qu’accroître le charme de cette région bénie des dieux. Dans ces lieux d’histoire et de spiritualité, on trouve à chaque pas des châteaux, des chapelles et des remparts, des ponts suspendus, des lavoirs et des statues … Pays cher à la marquise de Sévigné qui s’y installa jusqu’à la fin de sa vie, Grignan respire l’élégance, toujours en quête d’équilibre et de saveur.

    Élevés entre le nord et le sud de la Vallée du Rhône, les vins de Grignan les Adhémar présentent un bel équilibre entre la gourmandise du grenache et la puissance de la syrah … Le style de cette AOC s’affirme au fil des ans, illustrant plus que jamais sa réputation de « vins séduction » .

    Cépages et saveurs




    Les rouges de l’AOC sont issus de la syrah, du grenache, du carignan, du mourvèdre et du cinsault. Nouvellement introduit dans la charte de l’appellation, le marselan apporte des notes fruitées et épicées. Allant du rubis vif au rouge sombre, avec des reflets violine ou grenat, ces vins développent un bouquet d’épices douces, de fruits rouges et noirs, de réglisse et de garrigue. Certains expriment des notes florales, boisées et torréfiées. Ce sont des vins qui peuvent vieillir jusqu’à dix ans pour les cuvées à majorité de syrah.

    Les rosés, composés de grenache, syrah, carignan, mourvèdre et cinsault, sont obtenus par pressage ou par saignée. Fruités (arômes de petits fruits rouges) et élégants, avec des nuances à la fois fraîches et chaleureuses et une bonne persistance en bouche, ils représentent 20 % de la production totale. Ils s’apprécient dans l’année de leur mise en bouteille.

    Les blancs, rares mais prometteurs, sont élaborés à partir de cépages qui ont le caractère de leur terroir de garrigues : la marsanne (qui apporte intensité aromatique et élégance), la roussanne (pour la grande finesse, la complexité et le bel équilibre), le bourboulenc (pour la vigueur), la clairette (pour la fraîcheur et les arômes de pommes), le grenache blanc (pour la longueur en bouche, le gras et l'ampleur) et le viognier (pour les arômes complexes et puissants de pêche, d'abricot, de miel et d'épices). Jeunes, ils sont appréciés pour leur fraîcheur, plus âgés, ils gagnent en minéralité.

  2. Histoire

    Les premiers pieds de vigne de Grignan-les-Adhémar furent plantés par les Phéniciens dès le Ve siècle avant Jésus-Christ. La région fut ensuite développée par les Romains, jusqu'à devenir l'un des plus riches pôles viticoles de la Gaule antique et médiévale, notamment grâce à la présence du Rhône, précieux axe de communication et de transports.
    Le vignoble renaît réellement au cours des années 1960. Classées Vins Délimité de Qualité Supérieure (VDQS) en 1964, les vignes ne couvrent alors cependant que 365 hectares, contre 2 500 un siècle plus tôt ! Il obtient l'appellation d'origine contrôlée le 27 juillet 1973 sous le nom Coteaux de Tricastin et devient en 2010 Grignan les Adhémar.


    Voir le cahier des charges de l'appellation (INAO)

    2010
    Création de l'AOC Grignan-les-Adhémar
  3. Geographie

    La zone de production de Grignan-les-Adhémar est située sur la rive gauche du Rhône, entre le Dauphiné et la Provence, de Montélimar à Saint Paul Trois Châteaux. Les paysages de la région, considérablement boisés, gardent des traces de son passé agricole voué à la polyculture

    Climat

    Climat d'influence Méditerranéen sous influence du mistral.

  4. Sols

    d'une grande diversité géologique, ce qui donne naissance à une infinie variété de vins.

    Le sous-sol est principalement argilo-calcaire ou sablonneux, mais la surface se métamorphose en fonction des zones. Quatre formations géologiques se distinguent au sein de l’aire d’appellation :
    • Des galets ronds, charriés et polis par le Rhône. Les vins issus de ces sols se distinguent par leur complexité, leur générosité et une très grande richesse d’expression.
    • Les hautes terrasses du Rhône (150 à 200m), aux sols argilo-calcaires, entourées de collines verdoyantes. De ces formations géologiques, les vins retiennent l’élégance et la rondeur alliées à la puissance.
    • Des terrains très caillouteux ou des graves. Dans ces terres argileuses, les vins s’arment de fermeté et s’habillent de robes sombres.
    • En bordure du Rhône, des terrasses alluviales. Les vins issus de ces sols seront marqués par l’élégance et la souplesse en bouche.

  5. Les chiffres de Grignan les Adhémar

    Superficie de
    production

    1 361 hectares

    Production totale
    en 2012

    36 537 hl

    Couleurs

    • 66% Rouge
    • 11% Blanc
    • 23% Rosé

    Commercialisation

    40 584 hectolitres

    Exportation*

    14% export international

    Rendement
    moyen annuel

    27 hl/ha

    *Chiffres de l'exportation selon la dernière étude de flux

    Source : déclaration de récolte 2013