Chusclan

Côtes du Rhône Villages

Charmant petit bourg de la rive droite du Rhône, Chusclan a donné son nom à ces vins à la renommée fort lointaine.

  1. Enracinée dans la géologie, la vigne de Chusclan exploite chaque recoin de terroir pour en retirer cette sève qui donnera au vin suavité et tendresse.
    Christophe Tassan

    Sommelier Ambassadeur du Rhône

    Charmant petit bourg de la rive droite du Rhône, Chusclan a donné son nom aux Côtes du Rhône villages Chusclan. Des vins à la renommée fort lointaine. À la mode sous Louis XIV grâce à la recette du Maréchal de Grammont : le lapin d’Arbousset, qui figure encore au patrimoine culinaire du vignoble, ils ont acquis leurs lettres de noblesse un siècle plus tard. Depuis le port de Roquemaure, ils embarquaient dans des tonneaux marqués au feu C.D.R (côtes du Rhône) pour investir les tables des grandes cours royales d’Europe. De nos jours, le charme continue d’opérer. Car ce petit vignoble d’environ 250 hectares cultive l’art de bien faire. Ici, les vignerons ont investi les coteaux et les terrasses de galets roulés pour y faire pousser leurs vignes de grenache, de syrah et de mourvèdre, les trois grands cépages de l’appellation. Leur trio donne des rouges colorés, aux notes de fruits rouges, de fruits noirs et d’épices, à la fois ronds, souples et généreux. Moins corsés que certains de leurs homologues, ils s’apprécient dans leur jeunesse ou après deux à trois ans de garde selon les cuvées. Ils séduiront ainsi les amateurs de vins ensoleillés, prêts à boire. L’autre couleur phare du vignoble est le rosé. Si elle ne représente qu’une toute petite partie de la production, elle ne manque pas de relief. Elle a même été à l’origine de la réputation du vignoble. Élevés sur des terroirs argilo-sableux, les vins rosés sont surprenants d’audace : rose bonbon, ils livrent des arômes de fruits rouges, voire d’épice, pour rebondir au palais avec de la fraîcheur et de l’intensité. C’est dire les trésors de découvertes que recèle ce vignoble niché dans le département du Gard.

    Saveurs




    Avec 50% de grenache minimum, complété par au moins 20% de syrah et/ou de mourvèdre, les vins rouges de Chusclan sont généreux en alcool, avec une belle robe rouge foncé. Ils peuvent contenir par ailleurs jusqu’à 20% d’autres cépages admis par l’appellation. Capiteux, ces vins ont des arômes de fruits rouges et d’épices.
    Vinifiés par saignée, les vins rosés de Chusclan ont des arômes de pamplemousse et de fruits de bois. Ils contiennent 50% minimum de grenache et 20% de syrah et/ou mourvèdre. Les autres cépages admis ne doivent pas dépasser 20% de l’assemblage. Les cépages blancs (grenache, clairette, marsanne, roussanne, bourboulenc et viognier) peuvent représenter au maximum 20% de l’assemblage.
    Le degré alcoolique des vins rouges doit être au minimum de 12,5 %, pour les rosés il doit dépasser 12%. Vins de semi-garde, ils sont à déguster généralement avant leur cinquième année.

  2. Histoire

    Le village fut habité très tôt, on y a retrouvé des épées datant de l'âge du bronze, des bracelets et un tumulus. Au XVIIe siècle, le village dépendait de la Viguerie d'Uzès qui portait le nom de la « Côte du Rhône ».

    Les vins de Chusclan sont réputés de longue date. Au XVIIe siècle, Olivier de Serres en louait la valeur. Leur caractère gai et ensoleillé faisait la joie des amis de Mme de Sévigné, qui en parle dans une lettre à sa fille : « le bon abbé voudrait boire de ce vin qui lui donnerait dix ans de vie ; cette pensée l’a réjoui, et par la pensée du vin de Chusclan et par celle de rajeunir… ».

    Chusclan a été appelé Côtes du Rhône Chusclan dès 1947 puis consacré Côtes du Rhône Villages Chusclan en 1967 pour les rosés et en 1971 pour les rouges.


    Voir le cahier des charges de l'appellation (INAO)

    1967
    Création de l'AOC Chusclan
  3. Géographie

    L’appellation s'étend sur les communes de Chusclan, Codolet, Orsan, Saint Etienne des Sorts et Bagnols sur Cèze, dans le département du Gard.

    Climat

    Climat d’influence méditerranéen modifié par le mistral.

  4. Les sols

    L’appellation recouvre des pentes et terrasses caillouteuses et quelques zones sableuses. Sa géologie est variée : calcaire marneux, grès massifs, alluvions ...

  5. Les Chiffres de Chusclan

    Superficie de
    production

    260 hectares

    Production totale

    10 543 hl

    Couleurs

    • 96% Rouge
    • 4% Rosé

    Rendement
    moyen annuel

    40 hl/ha

    *Chiffres de l'exportation selon la dernière étude de flux

    Source : déclaration de récolte 2016